top of page

Group

Public·13 members
Santiago Long
Santiago Long

Le Management Des Entreprises En Difficulte Fin...



Le Master Finance and Strategy forme de jeunes diplômés aux métiers de la finance et du management stratégique des entreprises. Les étudiants se destinent à des fonctions d'analystes en banques d'affaires ou au sein de cabinets de conseil en stratégie ou de managers en entreprise. Il s'articule autour de trois grands principes qui résument ses spécificités et sa vocation :




le management des entreprises en difficulte fin...



Les cours fondamentaux de stratégie et de management sont complétés par des cours électifs croisant apports théoriques, illustrations par des cas concrets, et témoignages de praticiens, et couvrent un large éventail de sujets en lien avec le développement stratégique des entreprises (croissance externe, financement, maîtrise des risques, intégration des critères ESG et de durabilité, data et digital).


Le mot management est réutilisé en France à partir des années 1960, alors que les auteurs français peinent à trouver un terme équivalent. Dans son ouvrage de 1916, Henri Fayol avait parlé d' Administration générale pour désigner la fonction et la pratique, à ses yeux nécessaire pour gérer une entreprise. En 1957, lors de la traduction en français du livre de Peter Drucker The Practice of Management[10] le traducteur devant la difficulté qu'il a à traduire manager utilise le terme Direction des entreprises (dans le titre) ou gouvernement (lorsqu'il s'agit de faire référence au monde de la très grande entreprise). D'ailleurs, la première revue de management prend le titre, en 1965, de Direction et gestion des entreprises.


Il entame alors une longue carrière de consultant en management et en organisation pour les plus grandes entreprises américaines, qui le conduira à écrire de nombreux ouvrages, dont Concept of the Corporation[77], The Practice of Management[10] en 1954 et The Effective Executive[78] en 1966.


Pour Drucker, la prospérité de la société américaine s'explique par le développement du management, qu'il considère comme un humanisme et un art libéral. Marqué par le nazisme dans sa jeunesse, il estime également qu'il vaut mieux faire confiance à l'initiative des dirigeants d'entreprises qu'à des structures étatiques. 041b061a72


About

Welcome to the group! You can connect with other members, ge...

Members

bottom of page